En ce moment, y a des grèves à la fac. Ce qui fait que j'ai pas cours. Ca tombe bien, parce que j'ai une angine ET une gastro. Combo gagnant. Je suis clouée au lit, la bouillotte sur le ventre, en tenue de pin up sauf que pas, évidemment. Et encore. Ca va, là. Mais y a six heures, j'étais pliée en deux, tellement mon ventre me faisait mal.
Ca craint, parce que j'étais supposée partir chez Prince, avec So, pour fêter la St Valentin entre slupettes. Mais, euh. Je crois que ça va tomber à l'eau à mort. Le plus fou c'est que la gastro s'est ajoutée euh... comme ça. A 13h, j'étais à la supérette, et j'achetais les provisions vinicoles pour le week-end, et à 14h, j'étais pliée en deux, de pas rire, mais de douleur. Aprèsn haha, c'était très drôle. Parce qu'il a fallu aller chez le médecin. Et la nénette qui hier m'avait diagnostiqué l'angine, petita, n'est pas mon médecin traitant, petibé, ne travaillait pas aujourd'hui, peticé, est simplement remplaçante d'un médecin qui, petidé, n'est pas non plus mon médecin traitant. Donc c'était un peu le bordel. Car:
- mon médecin traitant n'était pas joignable
- le médecin que la nénette remplaçait avait 10 personnes en salle d'attente
- les autres médecins m'ont envoyée paître
Du coup, ma maman, malade aussi, a, bonne âme qu'elle est, fait le tour du botin, pour finalement m'emmener dans un cabinet médical, dont je n'avais jamais entendu parler, où la secrétaire a eu pitié de moi, et à demandé à la docteure de m'intercaler entre deux rendez-vous (j'allais écrire "me prendre entre deux rendez-vous", mais, euh, pas). Ce que la docteure a fait.
Donc, Mme la docteure, dont je ne connais pas le nom, sache par la présente que je te surkiffe par devers moi-même.
Cordialement, veux bien accepter la respecture distinguée de mes salamaleks.

(et juste en rapport avec le titre)